Connexion Inscription
Accueil Forum Bisexualité Amitié ambiguë ou fabulation ?

Forum de la rencontre gay

Bisexualité

Répondre au sujet
Créer un nouveau sujet

Amitié ambiguë ou fabulation ?

Bonjour à tous. Je vous écris car j'ai besoin de l'avis de gays et bisexuels sur la question. Je vais résumé en essayant d'être le plus précis possible. J'ai un collègue qui est devenu un très bon pote depuis 6 mois avec qui on est devenu vraiment fusionnel, il est en couple avec une fille depuis dix ans. Il ne savait rien de ma vie sentimentale et de mon orientation sexuelle. Il y a deux mois à la suite d'une soirée très arrosée où nous étions 3, il m'a dit en ces termes (tout n'était pas à la suite mais c'est pour résumé une 4 heures de conversation) : « J'aurais bien aimé être bisexuel, ça doit être plus facile » « J'aime la philosophie de vie de A** « (notre amie à la soirée qui avait dit « j'ai déjà essayée avec une fille car je voulais pas mourir idiote, je voulais essayer et pouvoir savoir si j'aime ou non ça » Nous sommes restés à deux ensuite à cette soirée et il m'a dit « tu sais j'ai 32 ans j'ai envie d'essayer des choses, tenter des expériences et si j'aime je continue et si j'aime pas j'arrête ». Sur le moment je m'y attendais pas et je lui ai dis que je comprenais pas où il voulait en venir et s'il parlait du travail il m'a dit que non il parlait en général. On s'est arrêté là dessus. Je suis parti en vacances on ne s'est pas vu pendant 2 mois. On s'est retrouvé, heureux, nos regards ne font que se croisés, se fixé, il a une façon particulière de me regarder. Pas comme un ami. Du moins je croyais. Quand on parlait, il m'envoyait plein de phrases que je prenais bizarrement « tu m'as manqué » « tu me fascines… » (yeux dans les yeux à 20 cm de mon visage). Il s'intéressait énormément à ma vie sexuelle débridée (dans savoir que je voyais des mecs). Toujours à me demandait si j'avais rencontré la veille. Bref Arrivé la semaine dernière, je me suis dis qu'il va falloir que je lui dise que je l'aimais bien. Quitte à briser notre lien. On sortie une première fois à deux, j'ai pas réussi à franchir le cap. On est sortie une deuxième fois au restaurant tous les deux et lors de cette soirée, je n'avais pas eu le temps d'ouvrir la bouche qu'il me parle d'homosexualité …. Il commence par me dire que certains collègues ont des mots dur avec les gays, que ça l'énerve qu'il a envie de leur dire sa façon de penser mais qu'il se tait. On tourne une dizaine de minutes là dessus. Puis plusieurs minutes après, alors qu'on avait changé de sujet, il me dit d'un seul coup en ces termes « je pense que *** (notre directeur) est à voile et à vapeur. Il a l'air vachement tactile avec certains mecs dans l'entreprise ». Je lui dis que je ne sais pas du tout. Il me dit « oui, j'ai remarqué. Par contre je pense que c'est lui qui prend mais c'est pas lui qui met. Mais ça se voit que c'est le genre d'homme à aimer la beauté de la femme et la beauté de l'homme ». Je répète à nouveau que je ne sais pas … Comprenait pas trop ce que ça venait faire dans l'histoire. Bref, 2eme allusion à tout ça (alors que c'était moi qui devait lui faire mon coming out) du coup j'ai pas su en profiter et j'ai exquivé par sa faute … Puis on sort et là il me dit « la serveuse je suis sur qu'elle nous a pris pour des gays comme on était deux mecs a table » j'ai dis sûrement oui c'est même sûr. On s'est ensuite posé sur un banc puis il me parlait de choses et d'autres et il arrêtait pas de dire « toi comme t'es ouvert d'esprit.. » « toi qui est ouvert d'esprit tu devrais aimer ça » « j'aurais trop aimé être un hippie des années 70 pour participer à des orgies… » « ma copine elle me fait encore des crises de jalousie. J'aurais aimé être à ta place célibataire, au moins aucun compte à rendre » … Bref ! On est ensuite rentré j'ai jamais réussi à lui décrocher un mot. 2 jours après je me suis dis ça suffit, vu toutes les allusions qu'il me fait, vu qu'il fait que d'en parler quand on est deux, vu qu'il me regarde tout le temps, je me lance. Je lui dis qu'il faut que je lui parle le soir, à un moment donné je le croise vers 21h avec des amis en commun. Il me dit « alors tu voulais me dire quoi ? Je vois que tu doutes ou que tu oses pas. N'oublie pas que je suis ouvert d'esprit et que tu peux tout me dire ». Je suis partie et je suis revenu 1h après en lui disant « ok pour se parler ». J'arrive à l'endroit je le prends à part et je commence mon déballage maladroitement : « La dernière fois tu m'as a parlés de notre directeur sur ses penchants mais du coup tu penses quoi de moi ? » « De toi ? Je sais pas … (sourire) C'est vrai qu'on en a jamais parlé … Pourquoi tu l'es ? » « Oui je le suis » « ok je me doutais un peu. Ça me dérange pas. Moi je le suis pas… mais dans tous les cas tu sais que je suis ouvert d'esprit là dessus donc ça change rien pour moi » Premier stop pour moi … Je bug un peu. Puis je reprends : « D'accord, je sûrement mal perçu certaines phrases de ta part, certains mots ou certains regards … En plus tu avais dis que tu aurais bien aimé l'être » « Oui c'est vrai j'ai dis ça. Mais parce que c'est la vérité. Ça doit être beaucoup plus facile et te donne beaucoup plus d'opportunités de rencontre. Mais je pourrais très bien dire que j'aurais aimé être un kangourou j'en serais pas un pour autant » Deuxième stop …. La dessus il avait pas tort … Mais entre se réincarner en animal et changer son orientation sexuelle, la différence de possibilité est quand même énorme…. « En plus, le corps des hommes me dégoûte. Avoir un plan à 3 avec deux filles pourquoi pas. Mais avec un mec et une fille même ça je pourrais pas » « Ok j'ai du faire erreur désolé » « Bah désolé du coup car j'ai la sensation de te mettre un râteau » « Non mais t'inquiète … J'allais pas te mettre la bague au doigt (rire forcé) Les collègues ne sont pas au courant pour ma situation par contre tu gardes ça pour toi » « Oui t'inquiète pas. De toute façon si les collègues pensent que l'on est gays ensemble cela me dérange pas. Je m'en fou. Faudrait juste pas que ça revienne aux oreilles de ma famille surtout » « Ok… dans tous les gars ça change rien entre nous. Je veux pas que tu change par rapport à ça » « Ah non, pas du tout » Tombé de haut … Je m'y attendais réellement pas ! J'étais persuadé que l'issue allait être différente … Lendemain, je le croise, aucun changement de son côté. Au contraire, il devait partir retirer des sous et marcher un peu, il m'a aperçu il est venu et m'a demandé si je voulais venir avec lui. J'ai décliné. Il continuait de me regarder avec insistance. Le lendemain, je lui envoi un message pour une info de taf, il m'appelle et je décide de l'appeler au même moment puis il me dit « on s'appelle en même temps ….. bizarre… on est connecté ». Le lendemain, je prends mes distances, il vient parfois vers moi. Et le lendemain pareil, je prends encore plus mes distances et là je pense qu'il le sent. C'est indirectement … Même si j'ai envie j'ai tellement eu la sensation qu'il m'a mis en confiance pour lui avouer pour que rien ne se passe ensuite, je lui en veux en quelque sorte !! Du coup, le même jour, dans l'après midi je lui envoi un message lui disant que je préfère prendre mes distances avec lui, que ce n'est pas contre lui mais c'est mieux ainsi. Il me répond « d'accord ». Je me suis dis que c'était plus facile et qu'il s'en foutait. 1h après, nous avions une soirée d'entreprise, je le vis arrivé la mine totalement fermée comme jamais je l'avais vu, il s'est posté au bar en face de moi avec d'autres collègues puis m'a lancé un regard noir (je discutais avec un collègue et j'ai jeté deux regards en sa direction). Ces deux regards que j'ai perçu mélangeait de la colère et de la tristesse. Je l'ai vu partir manger puis il est parti aussi sec de la soirée. Le lendemain, nous avions une sortie d'entreprise en bus. Je lui ai juste serré la main mais c'était froid. Il s'est assis à une place à côté car il n'avait pas eu le choix, silence glacial entre nous. Il tirait la tête. Une collègue à côté de lui lui a dit « bah tu souris pas aujourd'hui » il a dit « j'ai mal dormi ! ». Ça a été ça toute la journée. Avec beaucoup de regards… Je m'en voulais de ma réaction. Mais ma tête brûlée m'empêchait d'aller vers lui. Le soir il est passé en voiture devant moi et ma fait un signe de la main comme pour me dire au revoir avec une tête grise. Et c'est la qu'interviennent mes vacances ainsi que les siennes. Du coup tout ça pour en venir à cette question : Me suis je fais des films tout ce temps ?! Est ce possible qu'il soit 100% hetero et que rien absolument rien n'a jamais été question de son côté ? Est ce possible qu'il ait eu un petit coup de coeur pour moi mais sa situation, sa famille et la peur de ceci l'ait fait reculée quand je lui ai parlé ? Avez-vous déjà vécu des faits similaires ? Merci à ceux qui prendront le temps de m'écrire ! J'ai vraiment besoin d'être aiguillé, je ne pense qu'à ça depuis dix jours
30 Biyes18
5777 km, Versatile
publié il y a 16 jours
Pour voir plus de réponses ou répondre au sujet,
inscrivez-vous !
44 Avoriaz
il y a 16 jours
On ne le répétera jamais assez : NO ZOB IN JOB !
Répondre
Voir les 2 réponses précédentes...
30 Biyes18
il y a 13 jours
Une histoire de cul certes, c'est déjà pas mal. Et parfois elles peuvent bien se terminer.. Mais c'est sûr qu'entre collègues c'est compliqué si jamais ça tourne au vinaigre
44 Avoriaz
il y a 12 jours
C'est bien pour ça.. évite !
30 Biyes18
il y a 12 jours
Oui …
Répondre
27 HeadGiver
il y a 16 jours
Salut, Franchement, je pense que si tu as été clair avec lui et qu'il l'a été avec toi, mieux vaut peut-être lui dire ton ressenti directement. Il a l'air assez ouvert d'esprit dans le sens où il en parle ouvertement avec toi, pas forcément dans le côté expérience de vie. Mais si il t'a dit un non définitif pour lui, peut-être que tu as besoin d'essayer de te détacher, parce que tu sembles obnubilé par lui. Et si c'est le cas, essaie de lui expliquer que ce n'est pas contre lui mais que tu as développer quelque chose qui ne va que dans un sens, et que tu te dois de stopper pour ta santé mentale. Dans toute relation (amoureuse, amicale, professionnelle... Tout), la communication est importante. D'après ce que tu dis sur son ouverture d'esprit, je pense qu'il comprendra. Mais attends d'avoir d'autres avis, je ne veux pas t'envoyer au casse-pipe 😅
Répondre
30 Biyes18
il y a 15 jours
Merci pour ta réponse. Lui dire directement que je ressens des choses pour lui tu veux dire ? C'est vrai que je ne lui ai pas fais comprendre comme ça, je lui ai fais comprendre dans le sens « avoir un contact ensemble » Oui il en parle ouvertement avec moi mais je me dis pourquoi ? Parce que le sujet l'intéresse ? On se connaît depuis peu au final. Obnubilé le mot est faible. Je m'attache vite, c'est mon soucis. Et lui aussi j'ai l'impression mais qu'il s'est attaché rapidement amicalement … ou affectueusement.
Répondre
60 polgemini
il y a 15 jours
Et bien moi je pense qu'il a envie de franchir le pas.Il en crève d'envie et il a un béguin pour toi.Mais il est très timide et a peur d'avoir des remords.Continue a avoir des relations amicales avec lui ne t'éloigne pas comme tu le fais.Il doit avoir des sentiments pour toi mais il est pas encore prêt. Il faut être patient
Répondre
30 Biyes18
il y a 15 jours
Merci pour ta réponse et d'avoir pris le temps de me lire. J'aimerais tellement que tu aies raison. Très timide oui, ça c'est vrai. Timide, pudique, réservé… On verra bien la suite à nos retours dans 15 jours.. la patience ne fait malheureusement pas partie de mon répertoire
Répondre
30 Biyes18
il y a 14 jours
Quelqu'un d'autre pour me donner un avis sur mon histoire ? 😊
Répondre
Voir la réponse précédente...
30 Biyes18
il y a 13 jours
Il est timide ça c'est une réalité Bah nous sommes sorties à deux reprises seulement à deux en dehors du travail lors des deux restaurants que l'on a fait le dimanche 6 et le vendredi 11. Et c'est à cette deuxième soirée qu'il m'a parlé des collègues qui critiquent les gays, de notre directeur qu'il pensait bi et de la serveuse qui nous pensait homos. Yeux dans les yeux. J'aurais du rebondir à cette soirée là. Au lieu de battre en retraite une fois de plus. Sa famille revient beaucoup dans l'histoire. Il m'en parle souvent. Ses difficultés avec son frère. Ses parents avec qui ça a pas toujours été facile car il s'est senti laisé par rapport à son frère. J'ai malheureusement essayer. Mais maladroitement, quand j'avais bu (pas lui), j'y ai mal mis les formes j'ai l'impression
56 PhilouPassifFul
il y a 5 jours
Oui je vois bien le problème. Laisses faire ld temps de tes vacances, laisses lui du temps et surtout invites le à en parler en dehors du bureau, peut être pas cet fois ci au bar mais que sais je : un tour au bowling, une balade ou tu lui expliqueras clairement ton ressenti à son égard et ne pas brusquer les choses ensuite. Je suis sûr qu'il y a une attirance réciproque mais qu'il n'est pas du tout à l'aise sur sa bisexualité, plutôt évidente d'après ton récit. Les regards intenses cela veut tout dire.
30 Biyes18
il y a 5 jours
Les regards pour moi c'est ce qui joue le plus. Mais quand je dis qu'on se regarde avec insistance 10/15 fois par jour, c'est la vérité. Une fois j'étais assis, lui debout, des collègues buvaient le café avec nous et mon regard s'est posé sur le sien qui me fixait, on s'est regardé yeux dans les yeux pendant au moins 6/7 secondes, ça a paru une éternité, j'étais moi même gêné car nous étions pas seul et j'avais une sensation bizarre qui me parcourait à ce moment là j'ai du tourner la tête et regarder si les collègues ne nous regardaient pas … Et ce jour là, c'était le jour de nos retrouvailles après un mois de vacances et après que le matin, il soit arrivé au travail, il ne pensait pas me voir présent ce jour car j'ai repris deux jours plus tôt, et en me voyant grand sourire, puis il est parti à son bureau et il m'a envoyé un sms 5 minutes après me disant « Trop content de te voir ! », alors que nous ne nous étions pas écrit durant un mois. Je lui ai répondu que moi aussi j'étais content car il m'avait manqué ». Je n'ai jamais eu ses regards ni ses échanges avec mes meilleurs amis… Enfin bon, patience 😇
Répondre
61 Chrisbi18000
il y a 11 jours
Par principe, je pense qu'il ne faut jamais mélanger sexe et travail, ça finit toujours par des emmerdes !
Répondre
30 Biyes18
il y a 11 jours
Oui mais comme déjà répondu, ça ne se commande pas … Si seulement c'était si simple
Répondre
40 Tomhot26
il y a 11 jours
Slt perso je pense qu'il y a un feeling inexplicable... À ta place je lui enverrai un SMS en lui disant "bjr ça va ça te dit de boîte un coup afin de dissiper tout malentendu ? " Tu le vois s'il accepte lui dit q c était pas facile pr toi qu'il te fallait un tps et tu le laisse parler s il reste ouvert le repousse pas et comme d autres avis laisse le venir laisse lui du tps afin d avoir envie d une connexion plus sensuel ou charnel avec toi.. Pour ma part, tu as 2 options: 1/ il sait désormais dc il va réagir à cette invitation à boire un verre pdt ces congés. Soit il accepte et ouvre la conversation et vous retrouver au moins cette amitié ++ ne te refuse rien en attendant qu'il soit clair tu verras sa réaction s il te demande... ☺ 2/soit il vient pas et tu t enleves ce collègue ami de la tête et ne bouge pas d un yota. En attendant tu as fait un pas important reprise de contact dc tu es clean ds ta tête.. Accepte le comme il est amicalement doux et gentil mais pas clair sur son penchant.. Il est en effet pas prêt.. Pr le moment.. Ne fait rien qui puisse lui faire penser q tu lui fait du rentre dedans.. Soit juste le. Plus naturel possible. Merci pr ton recis je croise les doigts tu me diras en privé ☺😉
Répondre
Voir la réponse précédente...
40 Tomhot26
il y a 10 jours
Ma réponse est sens ambiguïté et comme tu pourras le constater je n écris presque jamais.. Ça m'a ému ! Pr être vrai faut Q tu lui fasses un mot. Même Basique qui ne prête justement pas à confusion mais dans son esprit cela ne doit pas être simple non plus....et L altruisme Paix tjs... Pr le verre si tu avais été plus prêt cela aurait été avec plaisir à fin de t entendre et apprendre à ta connaître. ☺ tiens moi au courant si tu es d accord mais ton ego doit être mis de côté afin de boucler vos esprits communs.. Tu lances les choses et ensuite tu as la paix de l esprit qui sait peux être lui aussi.. C est pas parce q vs coucher pas ensemble que vous ne pouvez pas construire un truc sympa.. Et qui sait.. Le chemin.... De la vie.. 😉😏 si tu veux échanger en privé tu connais mon pseudo avec plaisir. 😃
30 Biyes18
il y a 10 jours
Oui je vais y réfléchir mais en tout cas merci à toi. Oui effectivement en plus je suis pas du tout dans l'optique de coucher avec. Juste câlins bisous sortie resto ciné bar comme on peut le faire actuellement… être bien quoi
56 PhilouPassifFul
il y a 5 jours
Tout à fait d'accord qvec toi Tomhot
Répondre
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.

Tout accepter

Ne pas utiliser Gaymec