Connexion Inscription

Forum de la rencontre gay

Histoires de cul

Répondre au sujet
Créer un nouveau sujet

Panne d'essence

Bonjour à tous !

Vous m'avez demandé une histoire que j'ai vécu et je ne sais pas pourquoi j'ai pensé à une histoire qui m'est arrivé un soir d'hiver....

J'étais sur la route pour les Landes, la radio en fond sonore, le chauffage et une allure de croisière soutenue. Un peu trop peut-être puisqu'avec un certain optimisme j'avais passé une station service en train de fermer sur les coups de 23H00.

Tout à coup la jauge d'essence s'allume. Rien de grave. Sauf que 30 minutes plus tard je n'ai croisé aucune station service. Tout à coup la voiture commence à hoqueter...

Une aire de repos est annonçée à 1, 5 kms et je termine presque en roue libre. Une aire de repos déserte abritée de la route par des grands arbres et avec pour seul décor un bloc sanitaire.

Sur le parking deux camions avec le sigle PL sur la plaque, signe de camions polonais. Il est presque 1 Heure du matin et je ne me vois pas attendre jusqu'à l'aube.

Mon portable ne m'est pas d'une grande utilité. Je crois voir une lueur blafarde dans l'un des camions. L'autre est dans le noir. J'approche avec l'idée de taper à la vitre lorsque j'entends comme des gémissements à l'intérieur.

J'hésite, j'attends, je pense avoir mal entendu... Je frappe au carreau du camion. 30 secondes de silence puis le rideau qui occultait la vitre se soulève et un gars torse nu me regarde avec surprise. Il baisse sa vitre et semble comprendre assez vite mon problème que j'explique avec force de détails et de gestes...

Il me dit qu'il n'a que du gasoil mais j'ai un modèle essence. Il me propose de monter boire un café dans sa cabine et après tout au point ou j'en suis, gelé par le vent sur le parking, j'accepte. Le gars à 45 ans environ, blond aux yeux bleus avec un torse musclé et un jean apparement remis à la hâte... Il n'est pas boutonné...

Puis je sens comme une présence. Dans mon dos à l'endroit de la cabine un autre gars, plus jeune, brun aux yeux verts et cheveux courts, 30 ans vraisemblablement est là, nu. Il me salue et parle très bien Français.
Pour cause il est Français et me dit être un auto-stoppeur.

Surprise ! Le routier pose sa main sur ma cuisse et remonte assez rapidement vers mon entrejambe. Vu que je suis gay je ne peux empecher une érection rapide qui encourage le gars malgré mon absence d'encouragement...

Rapidement ma chemise est déboutonnée, mon pantalon à mes chevilles et j'embrasse l'auto stoppeur pendant que le routier me masse l'anus avec un doigt. Nous nous retrouvons tous les trois dans la cabine assez haute mais un peu exigue pour nous trois.

Je suce le jeune et je sens que le chauffeur attrape mes hanches à pleine main.

Quelque chose de froid se pose sur mon oeillet. Une noisette de gel. Puis son gland se pose à l'entrée de mon cul et inexorablement il entre en moi avec régularité. Au moment ou je sens la bite du routier me transpercer l'autre joui dans ma bouche.

Embarrassé par la semence qu'il a abondamment déchargé je cherche une solution. Le routier me donne alors une claque sur les fesses et baragouine avec le jeune. Il me dit que le routier ne veux pas de saleté dans son camion et que je dois avaler tout...

Je fini par avaler le sperme tiède qui a un coup un peu âpre et amer. Le routier pilonne mon anus et n'a apparement pas mis de préservatif puisque je sens un jet chaud inonder l'intérieur de mon cul.

Le jeune me branle et fini par me faire jouir.

Excité par ce que j'avais fait il avale mon foutre et se met en tête de l'avaler aussi... Le routier qui semblait inépuisable a ensuite baisé le petit jeune avant de me prendre deux fois coup sur coup.

Apparement il était en manque...Ce fut ma panne la plus érotique et au petit matin, après avoir été en quelques sorte la pute du routier avec l'auto stoppeur il me déposa dans la station service suivante afin de règler mon problème.

J'avais plutôt mal du fait des nombreuses pénétrations sous toutes les positions, mais c'était très agréable et excitant en même temps.

L'auto stoppeur lui continua la route avec le chauffeur et lorsqu'il me fit un signe par la fenêtre je regrettait déjà leur départ !

Depuis je ne regarde plus les aires de repos avec le même oeil même sil il ne s'est plus rien passé jusqu'alors...

Vous avez aimé... car moi oui ! lol

Eric
Vick47
43 Vick47
5413 km, Versatile
publié il y a 18 jours
Pour voir plus de réponses ou répondre au sujet,
inscrivez-vous !
Cedricbi01
58 Cedricbi01
il y a 18 jours
Qu'elle soit vraie ou pas elle est excitante ton histoire !
Répondre
Vick47
43 Vick47
il y a 17 jours
10000000% vrai
Cedricbi01
58 Cedricbi01
il y a 17 jours
👍🏻
Répondre
25mecgay
58 25mecgay
il y a 17 jours
Belle histoire merci
Répondre
antoine47
53 antoine47
il y a 13 jours
Toujours aussi chaud!
Répondre
Nous respectons votre vie privée

Nous utilisons les cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur nos sites.
Nous veillons à obtenir votre consentement quant à l’usage de vos données et nous nous engageons à les respecter.

Pour plus d’infos sur vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.